Changer sa vie: l’engagement politique

Changer sa vie

S’engager politiquement

Niveau de difficulté : 

 

J’ai toujours survolé les obstacles, seuls les problèmes familiaux pouvaient me faire réagir, m’obliger à prendre position, m’engager personnellement. Mon job de responsable commerciale m’a toujours convenu, j’ai eu de la chance de pouvoir réaliser mes projets de vie.

Toutefois la situation de la France, les tensions qui surviennent de façon spasmodique m’ont interpellées. J’avais cette indicible envie de faire quelque chose pour mon pays car je sentais bien que quelque chose ne tournait plus rond, qu’une sinistrose ambiante s’installait autour de moi, que nous n’avions plus cette foi pour avancer.

Je me disais qu’il était trop tard , que les pessimistes avaient déjà gagné. Faire de la politique avec qui, mais pour quel programme, pour les mêmes ceux qui profitent d’une position confortable pour devenir des pros de la démagogie!  Les différents débatteurs ne correspondaient aucunement à mes envies, à ma vision de la France et en plus je n’avais aucune expérience. Mais pourtant changer sa vie et changer son pays sont des priorités pour chacun de nous. Changer sa vie c’est aussi oser sortir de sa zone de confort si rassurante. Il fallait se former, avoir des convictions, une certaine opiniâtreté. Je me suis inscrite à des séminaires de confiance en soi etc….Des cours de pnl afin d’asseoir ma relation avec les autre, mieux les comprendre, des stages de finances publiques pour de futures responsabilités… J’étais fin prête.

Aujourd’hui un homme politique m’a persuadé de me bouger afin de pouvoir faire un petit quelque chose au féminin. Peu de femmes, beaucoup d’hommes… Je sais que le parcours sera difficile, que les embûches seront légion et qu’il faudra se battre sans cesse car pour une femme cette enclave très « matcho » ne laissera aucun répit.

Martine: »…face à ma conception d’une politique propre, à des projets constructifs, je sais que je vais me heurter aux barrages inévitables du profit à tout va, des forces de pression, des syndicats, des associations diverses, des apparatchiks … Mais si je n’essaie pas j’aurai plus tard des remords et non des regrets! ».

Changer sa vie c’est aussi savoir s’engager pour une cause.

Martine

Notre avis: difficile de s’engager quand l’on sait comme ce milieu est cruel; les néophytes, les débutants vont vraiment se confronter à une forme un monde égocentrique, à des gens prêts à tous pour obtenir le graal: le pouvoir.

Site partenaire: OpenMag

PARTENAIRE

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :