La reconversion par l’écriture, une délivrance

Reconversion par l’écriture pour une autre perspective.

road-220058_960_720

Je me suis souvent sentie incomprise, me sentant souvent seule j’avais l’impression bizarre que personne ne pouvait me comprendre. Ça me faisait presque plaisir de douter de ma propre existence comme une façon de me sentir pas complètement comme les autres: une femme hors du commun.

Free-Photos / Pixabay

Vous vous êtes jamais dit  » personne ne m’écoute, personne ne m’aime » et du coup ça vous donne une certaine importance, une certaine consistance même.  Et moi j’avais souvent cette envie de me retrouver seule car enfin je pouvais communiquer à ma matière avec les autres en me démarquant.

Un jour je compris comme par magie qu’il y avait une autre façon de communiquer avec autrui : l’écriture. Écrire peut donner une vraie réalité à ce manque de communication que j’avais cherché sciemment mais qui était aussi mon côté négatif et qui ne débouchait sur rien d’autre que sur la peur.

J’ai pris des papiers un stylo et comme une seconde nature je me mis à écrire sans pouvoir m’arrêter comme un exutoire, j’écrivais jour et nuit et je me sentais si bien si bien.

J’ai saisis cette chance qui m’était offerte pour pouvoir de nouveau m’exprimer avec ma famille, mes amis. Dans cette torpeur que je croyais réaliste j’avais construit comme un mur autour de moi, je n’avais pas le sentiment de n’être qu’une la être humain sur une île déserte.

 Aujourd’hui je suis écrivaine et mes livres paraissent régulièrement dans les librairies et je réalise à quel point cette prise de conscience m’a donné de la force et m’a permise de me reconvertir, une reconversion constructive pleine d’avenir et de bonheur.

Je réalisai à cet instant précis seulement que j’avais échappé au pire: la solitude. Un être humain ne peut pas, ne pas communiquer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :