Confinement, c’est le moment de se poser la question: comment changer sa vie!

Comme on le dit en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) : « de la désorganisation naît la réorganisation ». C’est du » moldave-serbo Croate » pour vous mais c’est simple car dans les moments difficiles (aujourd’hui le confinement conséquence du Corona virus) où l’on sort de sa zone de confort ( ses habitudes, ses certitudes, son train- train rassurant…), l’on se met en situation de revoir complètement sa vie, de redéfinir ses priorités, ce que l’on désire vraiment. On a le temps de regarder en arrière pour mieux appréhender le présent et entrevoir le futur.

Notre vie qui nous apparaissait comme immuable, pleine de certitudes (d’habitudes) nous fait un sale coup car elle nous oblige de nouveau à penser, à réfléchir sur le sens de la vie. Dans nos sociétés modernes occidentales que ce soit les institutions, les assurances diverses, les mutuelles, la sécurité sociale, tout nous incite à occulter la mort. Et aujourd’hui elle réapparaît comme sortie de nulle part, elle nous frôle, vagabonde autour de nous, et nous en sommes devenus les proies. Happés par des médias intrusifs, par des infos toxiques nous perdons souvent nos repères et la seule façon de sortir de cette situation « inhabituelle » c’est entrevoir d’autres chemins, d’autres visions de la vie.

 

peter_pyw / Pixabay

 

Alors allons droit au but, sachons changer enfin de vie, prenons enfin notre courage à deux mains et soyons finalement vraiment heureux en vivant d’autres expériences, d’autres vies. « Changer sa vie » ne veux pas dire obligatoirement « changer de vie », mais simplement signifier avoir d’autres perspectives plus ouvertes qui nous porte vers la seule chose importante: « le bonheur ».

Le bonheur donne des ailes pour s’envoler vers d’autres horizons

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :